fbpx

Perdre du poids et retrouver la forme dans un monde moderne!

7 idées fausses sur la perte de poids et l’alimentation

"Rien n’est plus dangereux qu’une idée... quand on n’en a qu’une." - Paul Claudel

De nombreuses idées fausses sont véhiculées concernant la perte de poids et l’alimentation. Ce qui entretient un sentiment de confusion et de frustration, et n’aide pas à prendre de bonnes décisions.

Je vous propose aujourd’hui de passer en revue 7 idées fausses que l’on rencontre souvent sur l’alimentation et la perte de poids.

Les personnes minces sont en bonne santé

Il est vrai que les personnes en surpoids ont des risques plus importants de développer certaines maladies chroniques comme le diabète de type 2, des maladies cardiaques ou des troubles articulaires. Plusieurs études confirment régulièrement ces tendances. (1,2,3,4).

Cependant, de nombreuses personnes en surpoids n’ont pas de problèmes de santé particuliers et certaines personnes minces présentent des troubles du métabolisme (5).

Les risques de développer ces maladies semblent ne pas dépendre de la quantité de graisses stockées, mais plutôt de leur localisation.

Les personnes qui développent de la graisse abdominale viscérale étant plus à risque que les autres, alors même que leur indice de masse corporelle reste dans la normalité. (6)

Manger gras fait grossir

Les matières grasses sont très riches sur le plan énergétique. Elles contiennent à quantité égale deux fois plus de calories que les glucides ou les protéines. (8 calories par gramme pour une huile contre 3-4 calories par gramme pour un féculent sec)

Mais cette richesse énergétique fait qu’il est difficile d’en abuser, car les aliments gras coupent rapidement la faim et procurent une satiété durable.

En réalité, de plus en plus d’études montrent qu’une alimentation riche en bonnes graisses et pauvre en glucides est une solution très efficace pour perdre du poids. (7,8,9).

Bien sûr, abuser d’aliments gras de mauvaise qualité et les associer à des produits sucrés et des céréales raffinées et la meilleure façon de grossir.

Mais il est important de garder à l’esprit que de bonnes graisses naturelles sont indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme et qu’elles peuvent aider à la perte de poids lorsqu’elles sont consommées de façon raisonnable.

Manger des glucides fait grossir

J’ai souvent expliqué que limiter sa consommation de glucides est l’une des façons les plus efficaces de maigrir. (10,11).

Particulièrement lorsque l’on reste en dessous de 100 grammes par jour, en associant cela à de bonnes sources de protéines, de fibres et des huiles végétales de bonne qualité.

Mais les glucides issus d’aliments complets comme les légumes, les tubercules ou les haricots restent une excellente source de glucides pour notre organisme.

Les glucides raffinés (farines, pain, pâtes) les pâtisseries ou les boissons sucrées sont en revanche de mauvaises sources de glucides fortement associées à la prise de poids.

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée

Il est important de manger régulièrement et à sa faim pour avoir une relation à la nourriture qui est saine et durable.

 Manger un petit déjeuner est donc tout à fait possible et souhaitable si l’on se réveil avec une sensation de faim. L’important est alors d’éviter les glucides et les sucres qui font trop souvent partie du petit déjeuner européen standard. Ce type de petit déjeuner traditionnel provoque des pics d’insuline, des coups de fatigue vers 10h. Il contribue à la prise de poids et au développement de syndrome métabolique (12,13).

Cependant, c’est une idée fausse de penser que manger régulièrement de petites quantités peut vous aider à perdre du poids (14). Les études montrent que cela n’a en vérité aucune influence.

L’important n’est pas la fréquence, mais plutôt la qualité et la quantité de ce que vous allez manger.

Pratiquer le jeune intermittent par exemple dans le cadre d’une alimentation pauvre en glucide, et sauter le petit déjeuner est un moyen efficace de perdre du poids.

Les produits « allégés » sont bons pour la santé

Un grand nombre de produits dans nos supermarchés sont vendus avec la mention « allégée », « Bon pour le cœur ou la santé ».

Ces labels ne correspondent à rien et ne sont pas contrôlés. La nourriture allégée est un pur produit marketing mis en place en réaction à la diabolisation des graisses.

Les aliments transformés industriels ne sont pas des produits naturels. Ils contiennent un grand nombre de substances dont les effets sur la santé sont mal connus. Ne vous fiez pas aux mentions qui expliquent que cela est bon pour vous. C’est du pur marketing. Pas de la science.

Pour une bonne alimentation, privilégiez toujours des aliments naturels et non transformés.

Les régimes amincissants aident à perdre du poids

C’est une légende qu’aimerait bien nous faire croire l’industrie des régimes et des produits minceur.

Mais la réalité est un peu différente. La plupart des régimes amincissants échouent sur le long terme. Avec des reprises de poids parfois plus importantes après quelques mois. (15)

La faute aux privations et aux restrictions caloriques qui ne sont pas tenables sur la durée, couplée à une alimentation souvent non naturelle et riche en produits industriels et transformés.

Pour obtenir des résultats durables et perdre du poids, il faut mettre en place des changements d’habitudes alimentaires de long terme. Et donc adopter une alimentation à la fois compatible avec la perte de poids, l’absence de privation calorique, et le plaisir de bien manger.

La perte de poids devient alors un effet secondaire positif de ce changement, de même qu’avoir plus d’énergie et une meilleure santé.

Pour maigrir, il suffit de moins manger et de bouger plus

C’est sans doute l’idée fausse la plus courante que nous voyons sur l’alimentation.

A première vue, cela semble pourtant logique : les graisses de notre corps sont principalement des réserves d’énergie. Donc pour faire baisser ces réserves, il suffit qu’elles entrent moins vite (manger moins) et qu’elles sortent plus vite (dépenser en faisant du sport).

C’est exact en théorie, mais cela ne sert à rien. Cela ne fait que décrire le problème, mais n’aide absolument pas à l’expliquer ou le comprendre. Et encore moins à y trouver une solution.

Pour des personnes qui soufrent de surpoids, ce genre de conseil revient à dire à un alcoolique qu’il suffit d’arrêter de boire pour aller mieux. Cela ne marche pas. Même en faisant un régime amincissant pendant quelque temps, l’on finit tôt ou tard par reprendre du poids (16).

Seul un changement majeur et durable d’alimentation peut amener les personnes qui le souhaitent à perdre du poids. En consommant des aliments qui apportent du plaisir et qui nourrissent le corps de façon saine, naturelle et équilibrée.

Pour finir

Peut-être avez-vous été confronté à certains de ces mythes en essayant de perdre du poids.

La vérité est que la perte de poids est liée à des processus complexes, qui demandent des rééquilibrages importants dans le fonctionnement de notre organisme et des changements de comportement sur la durée.

De bonnes habitudes alimentaires, faciles à maintenir sur le long terme sont la clef de la réussite pour obtenir des résultats. Il est donc préférable de mettre en place ces habitudes et d’adopter des méthodes qui ont fait la preuve de leur efficacité.

C’est tout pour maintenant. N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu, ou à laisser vos remarques dans les commentaires.

Partager cet article:

2 réflexions au sujet de “7 idées fausses sur la perte de poids et l’alimentation”

Laisser un commentaire