fbpx

Perdre du poids et retrouver la forme dans un monde moderne!

La magie du changement ?

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge. - Winston Churchill

Après quelques années passées à promouvoir une meilleur alimentation.

À accompagner mes élèves pour retrouver un corps sympa.

Une bonne énergie.

Et à repousser loin et fort des problèmes de santé chroniques liés à une mauvaise hygiène de vie,

J’ai appris deux ou trois choses sur notre capacité à changer que je voudrai partager avec vous aujourd’hui.

Le désir ne suffit pas

Nous avons tous en nous des désirs de changement.

Que ce soit pour une vie meilleure. Un corps athlétique. Une santé en béton armé. Des relations saines et harmonieuses.

Mais très peu d’entre nous ont réellement l’envie de SE changer.

Et c’est la première difficulté du changement.

L’on souhaite atteindre l’objectif.

MON ​Guide Offert

Guide 4 etapes

​4 étapes simples pour perdre du poids et retrouver la forme !

​​​Les 4 ​piliers ​indispensables de la ligne et de la ​santé. Et comment vous pouvez les renforcer.

Mais sans avoir à faire le chemin.

On pourrait appeler cela le syndrome Harry Potter. On rêve inconsciemment d’une baguette magique qui nous amènerait directement vers le résultat.

Et l’on veut croire à ces pilules et ces remèdes miracles qui nous feraient perdre du poids aussi facilement qu’avec l’aide du bon génie d’Aladin.

Bien sûr, notre raison nous dit avant d’acheter ces pilules que ça a toutes les chances de ne pas marcher.

Mais notre désir d’y croire est souvent plus fort.

Et l’on cède à la tentation.

Tentation qui se transforme ensuite malheureusement souvent en échec. Puis en frustration. Et qui diminue enfin petit à petit, mais inexorablement la confiance en soi.

Manque de courage ou de volonté ?

Puis de temps en temps, déçu par les illusions des produits miracles, on réagit. On bombe le torse. On se cabre.

Et l’on se lance dans des défis redoutables. Sans doute pour se prouver qu’on n’est pas qu’un enfant rêveur. Qu’on ne croit ni en Harry Potter ni au Génie de la lampe magique. Et que seules comptent la sueur et les larmes.

On commence alors des régimes drastiques. Totalement contre nature. Et qui mettent le mental et le corps à rude épreuve.

Monodiète : Ne manger que des fruits pendant une semaine. Dukan : Que de la viande maigre. Restrictif : Réduire ses calories et s’affamer. Acide/Base : Se torturer l’esprit à comprendre ce qu’est un aliment acide ou basique. Chrononutrition: Manger l’œil rivé sur l’horloge.

Etc. Etc. La lise des régimes absurdes et farfelus s’allonge chaque jour un peu plus.

Tous suivent le même principe. Vous faire entamer un chemin de croix obscure et complexe pour espérer perdre quelques kilos.

Cette logique de la pénitence s’accorde d’ailleurs très bien dans notre culture judéo-chrétienne.

Combien de fois nous a-t-on répété qu’il faut souffrir pour être beau. Que la gourmandise est un péché.

À force cela finit par être gravé dans l’inconscient.

Le problème, c’est que notre volonté n’est pas un puits sans fond. Et que tôt ou tard.

Et quels que soient votre motivation et votre courage, vous finirez par abandonner.

Et vous retournerez chercher un peu de réconfort dans vos anciennes habitudes.

Ce sera le retour à la case départ. Et rien n’aura finalement changé.

Sauf une chose: votre confiance en vous-même aura de nouveau diminué en même temps que votre frustration grandit.

Et dans quelques jours. Si un nouveau produit miracle passe à votre portée, il y a fort à parier que vous aurez envie de l’essayer.

Le cycle infernal de la frustration

C’est le cycle infernal du changement avorté.

À toujours se concentrer sur l’objectif.

À refuser de s’intéresser au chemin.

On finit par s’emprisonner entre deux bornes.

À osciller perpétuellement entre ces deux extrêmes que sont la facilité d’une part. Cela peut être la chance, la magie, le miracle. Appelez cela comme vous le voulez.

Et l’effort inutile. Le sacrifice, le renoncement. D’autre part. Faire son chemin de croix. Souffrir pour se prouver qu’on a tout essayé. Qu’on a bien fait ce qu’il fallait. Mais sans résultat.

Et si l’objectif est aussi le chemin ?

Nous avons tous déjà fait une balade en famille ou entre amis. L’objectif n’est pas de rentrer à la maison. L’objectif : c’est le chemin. Découvrir au cours de moments agréables des sensations et des paysages nouveaux pour finalement arriver transformé à votre destination.

Si après une balade en forêt vous arrivez reposé et détendu. C’est grâce au chemin parcouru.

Pour perdre du poids et retrouver la forme, c’est la même chose.

Vouloir aller directement au résultat ne marche pas. Passer rapidement d’un 44 à un 36 n’est pas possible. C’est un rêve. Et il vaut mieux se réveiller.

Mais vouloir y accéder au prix de sacrifices et d’efforts et tout aussi inutile et contreproductif.

Comment voulez-vous que votre corps aille mieux si vous le brimez.

Comment voulez-vous que votre mental et votre esprit s’harmonisent avec vos émotions si vous devez compter, mesurer, peser ou analyser ce que vous mangez ?

Les changements durables et profonds sont possibles. Et accessibles à chacun.

Ils demandent en revanche de prendre conscience de cette réalité.

De réaliser que la solution n’est ni dans la facilité immédiate. Ni dans la contrainte et la privation.

La solution est dans le chemin que vous allez décider de prendre. Puis de le suivre sans réserve.

Car si vous commencez à reculons en vous disant : Je verrai bien jusqu’où je peux tenir. Ça commence mal !

Dans ce cas, vous ne manquez pas de courage. Mais de confiance en vous.

Confiance qui a été détruite par les échecs successifs que vous avez déjà pu rencontrer.

Et qu’il faut maintenant reconstruire.

Pour pouvoir suivre ce chemin du changement et de la reconstruction, vous devez auparavant vous assurer de deux choses :

Bien sûr, ce chemin doit vous mener vers vos objectifs. Perdre du poids. Retrouver l’énergie et la santé. Vous libérer de rapports complexes avec la nourriture. Reprendre confiance en vous et en votre corps.

Mais surtout, ce chemin doit vous sembler agréable. Il doit vous permettre de garder un état d’esprit curieux et de faire des découvertes intéressantes.

Comme dans tout chemin, il y aura sans doute des moments un peu raide ou périlleux ou vous devrez surmonter certaines peurs.

Alors si cela vous inquiète, prenez un guide.

Ce chemin, c’est la méthode que vous allez choisir. Il en existe beaucoup. L’important est de choisir celle qui correspond à votre personnalité. Qui vous semble plein de bon sens.

Et qui vous donne envie d’embarquer pour le changement. Pour votre changement.

C’est dans ce cadre que je défends le retour vers une alimentation naturelle. Qui a été celle de l’Humanité depuis toujours. Et qui a su garder nos ancêtres en parfaite santé sans jamais les confronter au surpoids, au diabète ou aux troubles cardiovasculaires. Car c’est l’alimentation pour laquelle notre corps a été conçu par la nature au fil de son évolution.

Mais pour changer et atteindre ses résultats, vous devez d’abord accepter de VOUS changer. De changer certaines habitudes. De remettre en cause pas mal d’idées reçues. Et d’avoir envie d’expérimenter avec l’état d’esprit d’un enfant curieux et attentif.

C’est le point commun que je constate chez tous mes élèves qui ont réussi leur transformation.

Et qui n’ont aujourd’hui aucune envie aujourd’hui de retourner en arrière.

Car la suite est une partie de plaisir qui ne s’arrête pas.

Vous voilà hors des sentiers battus.

Partager cet article:

Laisser un commentaire