fbpx

Perdre du poids et retrouver la forme dans un monde moderne!

Matrix – Le gout de l’illusion.

Rien n’est plus proche du vrai que le faux. - Albert Einstein

Quand j’ai vu ce film des frères sœurs Wachowski en 1999, je me suis pris une sacrée claque.

Le genre d’effet Wahhouu que l’on a que rarement lorsque l’on va au cinéma.

Parce que c’était plus qu’un simple divertissement. C’était un film à double effet kiss cool.

Alors oui, les effets visuels pour l’époque étaient à couper le souffle.

Le style ‘bullet time’ avec la caméra qui tourne autour de l’action au ralenti faisait son petit effet. On pouvait s’envoler avec les balles.

Les personnages de ce récit cyberpunk étaient des antihéros troubles et attachants.

Et bien sûr, l’action et le spectacle, toujours avec les deux pieds sur l’accélérateur, étaient au rendez-vous pour tous les fans de ce genre de films.

Mais ce qui en a fait un film vraiment spécial. Ça a été sa capacité à semer une petite graine dans la tête de toute une génération. Qui en germant, a pu en amener certains à réfléchir. Et à arrêter de tout gober en bloc.

A conserver une distance par rapport à ce que nous voyons, lisons et entendons.

A comprendre que ce n’est le plus souvent qu’une vision plus ou moins déformée de la réalité.

MON ​Guide Offert

Guide 4 etapes

​4 étapes simples pour perdre du poids et retrouver la forme !

​​​Les 4 ​piliers ​indispensables de la ligne et de la ​santé. Et comment vous pouvez les renforcer.

Bien sûr, nous ne sommes pas dans un monde contrôlé par des machines. Réduits à l’état de piles pour leur fournir de l’énergie. Et ou notre cerveau baignerait dans un monde virtuel, mais que l’on croit être le monde réel : La matrice.

Ça, c’est le scénario pour Hollywood. Un peu caricatural. Mais indispensable pour faire un bon blockbuster.

Au-delà du scénario apocalyptique de Matrix. Ou de l’allégorie de la caverne dont le film s’inspire, et utilisé par Platon il y a plus de 2000 ans pour éclairer ses disciples, le message est le même.

Tout ce que l’on peut voir, lire et entendre chaque jour à travers les médias, les réseaux sociaux, le flot incessant des publicités, ou les bons conseils de nos parents, amis, sans oublier les autorités « compétentes ».

Toutes ces informations qui arrivent à notre cerveau ne sont que des représentations de la réalité.

Et qu’entre le réel et nous se trouve un messager. Ou un média. Avec ses intérêts propres. Qui nous fait voir la réalité avec un filtre sur les yeux.

Quels sont aujourd’hui les intérêts des médias ?

Nous garder en bon spectateur docile ? Peut-être. Nous faire consommer toujours plus ? Surement !

Entretenir l’idée que le monde industrialisé et le progrès scientifique sont le salut de l’humanité ? Oui cela me semble clairement être la tendance à l’œuvre.

Je suis le premier à reconnaitre que le développement des techniques et de l’industrie a apporté beaucoup de bonnes choses à l’humanité.

La médecine et la chirurgie font des prouesses pour nous garder en bonne santé. Internet nous permet de communiquer plus facilement que jamais. Nous avons accès à la chaleur en hiver. A la lumière en appuyant sur un simple bouton. Nous nous déplaçons facilement d’un bout à l’autre de la terre.

Le fait est que n’importe quel Occidental moyen d’aujourd’hui vit dans 100 fois plus de confort et de sécurité qu’un roi et ses seigneurs au moyen âge. Menacés en permanence par le froid, la maladie, et les guerres.

Mais le fait est que la vie moderne s’accompagne aussi d’une explosion de maladies nouvelles. Diabète, stress et inflammations chroniques, allergies, fatigue, hypertension, surpoids

Et que la solution à ces problèmes modernes n’est peut-être pas plus de modernité. Plus de technique. Plus de science. Plus d’industrie et de médicaments.

Parce que notre corps à une histoire qui ne se balaye pas d’un revers de la main. Une histoire qui se compte en centaines de milliers d’années, façonnée par long chemin de l’évolution. Et parce qu’en attendant le jour où nous créerons des humains 2.0. Des humains artificiellement conçus pour le monde de demain, en attendant cela, nous restons au fond de nous et au plus profond de nos gènes, des chasseurs cueilleurs du paléolithique.

Bien sûr que notre gros cerveau et son néocortex arrivent à vivre un smartphone à la main et une montre connectée au poignet, passant de l’avion au train comme si cela avait toujours été le cas.

Mais d’un autre côté, il est tout aussi vrai que notre cerveau primitif, nos organes, notre tube digestif et nos cinq sens fonctionnent encore selon des règles et des principes dictés par notre évolution et notre biologie.

En ce qui concerne l’alimentation, cela signifie que la vérité de ce qui convient parfaitement à notre corps a peu de chance de sortir d’un laboratoire, de pilules miracles ou de la technoscience.

Ça c’est ce que l’on veut nous faire croire. C’est le coté Matrix de l’histoire.

La vérité n’est pas devant nous. Elle est derrière nous. Pour être en bonne santé, garder la ligne et être en pleine forme, il est préférable d’alimenter son corps avec son carburant d’origine.

Et pas avec les illusions de la matrice. Même si l’emballage est parfait. Même si les saveurs sont optimisées avec soin pour satisfaire toutes nos papilles et faire disjoncter notre sens critique en même temps que nos intestins.

J’ai décidé de suivre le lapin blanc de l’alimentation ancestrale il y a bientôt 8 ans. Avaler la pilule rouge et expérimenter par moi-même. Mettre de côté les idées reçues et le brouhaha d’informations contradictoires servi par les médias.

Essayer ce qui me semblait avoir du sens.

Et je ne suis pas près de revenir en arrière.

Pour en apprendre davantage sur l’alimentation ancestrale, perdre du poids et retrouver la forme en quittant la matrice, vous pouvez télécharger mon guide ici.

Partager cet article:

Laisser un commentaire